10 octobre 2015

La LCVR à la journée des associations du 20e

IMG_2955Le 12 septembre 2015 l’association départementale était présente à la journée des associations du 20e arrondissement, malgré un temps très pluvieux.

Cela a été l’occasion de rencontres avec des citoyens, préoccupés par l’augmentation de l’insécurité routière.

3 février 2013

N’oublions pas les piétons !

Les yeux de la presse sont braqués sur le dramatique accident de vélo survenu le 31 janvier à Paris, qui nous révolte profondément, mais il est important de rappeler que les piétons restent, de loin, les plus touchés par la violence routière à Paris. Pour un ou deux accidents médiatisés, une vingtaine de piétons meurent dans l’indifférence générale, en particulier des seniors.

1 février 2013

Publication du bilan 2011 de l’insécurité routière à Paris

En toute discrétion, la Préfecture de Police a publié courant octobre sur son site le traditionnel bilan annuel de la sécurité routière à Paris et petite couronne. Ce document très riche est à lire absolument pour approcher la réalité de la violence routière dans nos rues.

Sécurité routière et accidentologie dans l’agglomération parisienne – Bilan 2011 et grandes tendances de la décennie (format PDF – 15,42 Mo)

1 février 2013

Encore un cycliste tué par un poids lourd

Jeudi 31 janvier, une jeune femme a été tuée dans le 11e arrondissement de Paris par un camion qui tournait à droite. C’est au moins le deuxième accident de ce type en quelques mois. La LCVR de Paris est profondément attristée par ce décès et présente ses plus sincères condoléance aux proches de la victime.

La LCVR75 en appelle à la Ville de Paris pour qu’une grande campagne de communication rappelle à tous les règles élémentaires de priorité : lorsqu’un véhicule tourne à droite, il est tenu de céder le passage à tout véhicule situé plus à droite que lui. Les tribunaux condamnent invariablement les conducteurs responsables de ces accidents pour virage sans précaution et défaut de maîtrise. Il est également bon de rappeler une évidence : si le cycliste se trouve à droite, c’est que le code de la route l’y oblige.

20 octobre 2012

Accident mortel de vélib

Jeudi 11 octobre, un cycliste circulant à vélib a été mortellement reversé rue Cardinet (17e) par un camion de chantier qui tournait à droite.

Une rapide enquête nous a montré que 90 % des conducteurs pensent que le cycliste « dépasse » par la droite et que l’utilisation du clignotant leur donne la priorité. Evidemment, il n’en est rien, puisque la place obligatoire du cycliste est justement à droite de la chaussée. Lorsqu’il y a une piste cyclable, l’article 415-3 du code de la route impose explicitement au conducteur de céder le passage au cycliste, et lorsqu’il n’y a pas de piste, c’est le changement de direction sans précaution qui est retenu à l’encontre des conducteurs.Il suffit de voir les peines de prison auxquelles sont condamnées les conducteurs dans ces cas pour s’en convaincre.

Ce type d’accident est, depuis l’introduction du vélib, le plus meurtrier pour les cyclistes. La LCVR75 demande depuis de années à la Mairie une campagne de communication municipale sur ce sujet, pour rappeler fermement que, dans ce cas, c’est le cycliste qui a la priorité, piste cyclable ou pas. Au lieu de cela, les actions de la mairie laissent entendre que c’est juste un problème d’angle mort, et que c’est au cycliste de faire attention, légitimant la règle de conduite non écrite de Paris : la loi du plus fort.

Page 1 sur 512345