Ligue contre la violence routière 75
"Le respect d'autrui commence dans la rue."

Que faire en cas d’accident

Vous, ou l’un de vos proches, venez d’être victime d’un accident grave. Vous êtes encore sous le choc. Mais malgré votre douleur, si vous voulez que vos droits soient reconnus, vous devez faire rapidement un certain nombre de démarches qui sont indispensables pour vous éviter des difficultés par la suite.

Dans le cas d’un accident n’ayant occasionné que des dégâts matériels, c’est le constat à l’amiable qui est d’usage.

Pour les accidents graves ayant entraîné blessure ou décès, vous pouvez vous référer à cette page très détaillée du site national.


ÉDITO

La LCVR 75 s’alarme de l’augmentation des accidents corporels touchant les enfants. Depuis plusieurs années, les chiffres de la mortalité routière diminuent en France, même si l’objectif des moins de (…)
Lire la suite

fermer

ÉDITO

La LCVR 75 s’alarme de l’augmentation des accidents corporels touchant les enfants.

Depuis plusieurs années, les chiffres de la mortalité routière diminuent en France, même si l’objectif des moins de 3.000 morts en 2012, promis par le précédent Président de la République, n’a pas été atteint, malgré les bien trop tardives annonces du 30 novembre 2011.
Cependant, il est un endroit où le chiffres ne baissent pas depuis plusieurs années, c’est la région parisienne, avec 10% de tués en plus en 2010. A Paris même, avec un seul tué de moins en 2010 et 7 de plus en 2011, la courbe s’aggrave, et le bon résultat de 2007, avec 37 tués, semble hors de portée depuis lors. Malgré quelques opérations de verbalisation mises en scène pour les médias par la Préfecture de Police, le laxisme reste de mise, doublé d’un fatalisme inacceptable : « Ah, oui, mais c’est Paris… »
L’irrespect généralisé des règles atteint des sommets, et l’on constate tous les jours l’augmentation des comportements inacceptables et agressifs : refus de priorité aux piétons, feux rouges brûlés, dépassements avec franchissement de ligne blanche, remonte file suicidaire des 2 roues motorisés, 2 roues sur les trottoirs…
Dans cette folie quotidienne, une réalité nous alarme particulièrement : les accidents corporels touchant les enfants ont considérablement augmenté pour la première fois depuis longtemps. On est au delà de l’intolérable ! Et les parents, de plus en plus nombreux à transporter leurs enfants sur des 2 roues motorisés, démontrent hélas qu’à Paris le gain de temps reste la priorité de la plupart des usagers, fût-ce au mépris de la vie de leurs proches les plus fragiles.

Rubriques

Copyright © 2018 Ligue contre la violence routière 75 » » 58, rue des Grands Champs 75020 Paris » » 06 95 84 18 52 » » contact@violenceroutiere75.org » » Conception: Alexis Jacov