9 septembre 2012

Chiffres 2011 à Paris

La préfecture de Police de Paris a publié en février, sans tambour ni trompettes, les chiffres de l’accidentalité à Paris. On peut comprendre le peu de publicité faite autour de cette publication, car les chiffres sont très mauvais. Le nombre des tués est hélas passé de 43 à 50, soit une augmentation de plus de 16%, au grand détriment des piétons, puisqu’avec 27 tués, soit 9 de plus qu’en 2010, leur mortalité a bondi de 33% ! Pourtant leur responsabilité a diminué, passant de 50% à 45%. Les 2 roues motorisés enregistrent une légère baisse, passant de 17 à 16 décès. Les automobilistes, passent de 6 à 7 tués, et chez les cyclistes aucun décès n’est à déplorer, après 3 années particulièrement meurtrières depuis l’introduction du Velib.