20 juin 2011

Radars pédagogiques

Suite à la réunion dite de concertation organisée le 10 juin 2011 par la Préfecture de Police de Paris, qui a surtout servi à entériner le remplacement systématique des panneaux annonçant les radars par les radars pédagogiques, la LCVR75 tient à rappeler ses positions sur le sujet :

  1. 1) Les panneaux indicateurs de radar doivent être systématiquement supprimés et ne doivent pas être remplacés par des radars pédagogiques. Le signalement des lieux de contrôles détruit la dissuasion et n’a plus aujourd’hui d’utilité pédagogique (les « coups de frein »).
  1. 2) Des radars pédagogiques doivent être installés dans les zones les plus accidentogènes, lieux où la vitesse à été déterminante dans les accidents (20% des accidents à Paris).
  1. 3) Des radars pédagogiques doivent également être installés sur tous types de voies, de façon à rappeler que le respect de la vitesse est la règle quel que soit l’endroit, notamment dans les zones « 30 », les zones de rencontre, aux abords des écoles, rues commerçantes….
  1. 4) L’emplacement de ces radars pédagogiques devra être modifié en fonction de l’accidentologie relevée et d’une planification des positionnements aléatoires.
  1. 5) Des panneaux annonçant le nombre de radars fixes pourraient être installés à l’entrée de certains axes (ex : à l’entrée du périphérique, voies sur berge…)