6 novembre 2011

Réaction aux chiffres de septembre 2011

Suite à la publication des chiffres de septembre 2011, la LCVR a publié le communiqué de presse suivant :

Nous vivons la fin d’un cycle historique de la lutte contre la violence routière.

Il est pathétique de voir que le gouvernement se résigne maintenant à ne pas dépasser le nombre de 4000 tués sur nos routes en 2011, alors que le président de la République avait lui-même fixé l’objectif réalisable de 3000 tués à la fin de son mandat.

Nous nous étonnons que le Ministère de l’Intérieur et la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routières qualifient cet échec de « résultats positifs » !